mardi, février 28, 2006

Le projet SCIDAR

Bonjour,

Quatorze ans après avoir été planté une première fois sur le sol Antarctique (*), le drapeau marocain flotte pour la première fois au pôle sud.

Et c'est une femme, une marocaine, qui l'a planté en janvier dernier : Merieme Chadid, astrophysicienne à l'Observatoire de la Côte d'Azur et enseignante à l'Université de Nice.

Merieme Chadid serait également la première femme astronome, toutes nationalités confondues, à avoir posé le pied sur le continent de glace.

Sa mission : installer des télescopes pour la mesure des turbulences atmosphériques dédié à l'observation astronomique sur la base scientifique de Concordia (Dôme C), dans le cadre d'un projet baptisé SCIDAR (SCIntillation Detection And Ranging) développé par son époux, Jean Vernin, astrophysicien au Laboratoire d'Astrophysique de Nice.

Un projet réalisé en collaboration avec l'Institut Polaire Paul Emile Victor "IPEV", Institut National de Sciences de l'Univers INSU, Air Force Office of Scientific Research and the
European Office of Aerospace Research and Development (USA) et
le
Laboratoire Physiques des Hautes Energies et Astrophysique de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.

Dans le magazine du Ciel et de l'Espace cette semaine, en exclusivité pour Médi 1 : le voy
age et la mission de Merieme Chadid après deux mois passés au pôle sud. On s'intéresse aussi au principe du SCIDAR, qui fait à présent autorité dans le domaine de la qualification des sites astronomiques.

Pour écouter le magazine, c'est ici.




Quelques photos prises au Dôme C
Toute reproduction, même partielle, du site et des photos est interdite sans autorisation.

Merieme Chadid en train de régler la monture équatoriale du Scidar sur une plateforme à 8 m au dessus de la glace



avec deux autres scientifiques travaillant sur une expérience paralèlle




Installation du SCIDAR placé au foyer d'un télescope de 40 cm de diamètre. Au deuxième plan, un autre instrument de mesure de turbulences


Le drapeau Marocain flottant au mat, à la base de Dumont d'Urville, aux côtés des drapeaux français, européen, et de l'IPEV (Institut Paul Emile Victor, qui s'occupe de la logistique des bases Dôme C et Dumont d'Urville).

Pour les forts en maths : les explications techniques de SCIDAR,
d'autres explications ici


avec les manchots


au travail sur la "Tour américaine" de 30 mètres, au Dôme C



Aux côtés de la statue de Paul-Emile Victor




Travail de "dégivrage" sur le télescope



Au travail à la passerelle du navire "l'Astrolabe"



Remerciements à Zouhair Benkhaldoun, astrophysicien et enseignant à l'Université de Marrakech.

(*) Le premier drapeau du Maroc a été planté en Antarctique par l'astrophysicien Saïd Slassi Sennou, en décembre 1991, à l'occasion d'une mission réalisée dans le cadre de l'université américaine de Berkeley. Mission de 3 mois renouvellée en 1993, 1995 et 1998. Le scientifique marocain était parti étudier le rayonnement gamma du soleil et du centre galactique, sur la base de Mac Murdo.
Voir ce blog pour plus de détails

12 commentaires:

Missastro a dit…

Merci Lionel pour cette émission, le sujet de cette semaine est très important
Meriem Chadid c'est pas tout le monde qui la connais; pour moi c'ets une fierté Bravo Meriem!

Missastro a dit…

Mereim Chadid est une fierté pour les amatrices d'astronomie marocaines; et marocains aussi et c'est l'ocasion de mieu la connaitre pour ceux qui ne savnet pas qui s'est ;)

Aida a dit…

Cette dame a fait un très très gd pas! Elle a prouvé que même venant d'une nation très arriérée ds le domaine on peut faire de gd choses! Moi je dis chapeau bas! Et chapeau pr votre émission aussi, il en faut du courage pr faire des choses de cette qualité! bonne continuation

agora a dit…

En effet Lionel, le drapeau marocain a flotté une première fois en antarctique il y a quatorze ans. Pour plus d'information à ce sujet, veuillez aller sur http://joncale.blogspot.com/

hind a dit…

Merci lionel pour cette présentation. et bravo à notre championne. vous n'avez pas ses coordonnées ou son mail par hasard?
merci

Soukaina a dit…

hi!
tt ce que je pourrai dire c que c une femme formidable!
svp y'aurai po qqn qui pourrai me filer son mail, chui une passionnée de l'astronomie et j'aimeria bien qu'elle me file qq tuyau!
merci d'avance

s_hind88 a dit…

sllllllltt!!!g connu meriem chadid a travers l'emission "grand angle" sur 2M!je suis une marocaine aussi mon reve depuis 6ans é de devenir astronaume é de faire des excursions dans l'espace é dans le pole sud et nord ,je suis tres fiere de toi meriem je reve de devenir comme toi!!!svp filez moi son email SVP!!!!!!VIVE la femme marocaine libre!!!!!!!!!!!!!!!

s_hind88 a dit…

sllllllltt!!!g connu meriem chadid a travers l'emission "grand angle" sur 2M!je suis une marocaine aussi mon reve depuis KE J'AVAIS 6ans é de devenir astronaume é de faire des excursions dans l'espace é dans le pole sud et nord ,je suis tres fiere de toi meriem je reve de devenir comme toi!!!svp filez moi son email SVP!!!!!!VIVE la femme marocaine libre!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Mille Bravos !
J'ai vu votre documentaire exceptionnel.
Il démontre à souhait un grand trait de caractère, une volonté de travail infinie, une soif de recherche indélébile.

Toutes mes félicitations meryem.
Bon vent pour la suite.
Très Sincèrement.
Pr & Dr Rachid BOUTTI
www.controledegestion.org

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
rachid a dit…

vraiment c'est une fiérité pour tout les marocains de voir une parmis nos femme arrivée a ce niveau .moi je travail a la samir et je suis entrain de preparer une matinée pour les enfants des agents pour la fin d'année scolaire et j'espére presenté un vrai exemple a suivre .svp je voudrais inviter myriem chadid pour cette matiné donc si vous avez une adress .et merci